Comment vaincre la tendinite?

Je fréquente les salles de sport régulièrement et rencontre beaucoup de personnes se plaignant de tendinites répétitives et qui n’arrivent pas à sortir de ce cycle infernal. C’est donc pourquoi je me suis dit qu’un petit article sur ce sujet ne serait pas de trop.

Qu’est-ce que la tendinite?

La tendinite est une inflammation d’un tendon. Elle peut-être due à des mouvements violents ou répétitifs ou à un traumatisme. Elle peut aussi être d’origine dégénérative : le vieillissement des tissus entraînent une usure, voire une rupture du collagène qui constitue le tendon et il est moins élastique. On est donc plus sujet aux tendinites en avançant en âge, ce qui n’empêche pas que beaucoup de personnes jeunes en souffrent.

La tendinite se caractérise par une douleur, un gonflement et une limitation de la mobilité.

Les causes de la tendinites sont donc:

Les mouvements répétitifs et les traumatismes

Les carences en oligo-éléments et notamment en silice

Un déséquilibre acido-basique

La mauvaise évacuation de l’acide lactique lors des efforts musculaires

Que nous-dit la médecine chinoise sur les tendons?

Selon la médecine chinoise les tendons dépendent du foie,il faut donc en cas de tendinite soigner le foie. Il faut savoir que le foie est un organe très important qui gère énormément de fonctions corporelles et parfois il est fatigué et a besoin d’être relancé . Il est donc bon de faire de temps en temps des cures avec des plantes ayant une action douce sur cet organe, sans attendre d’avoir une vraie pathologie du foie : romarin, chardon marie, aubier de tilleul, desmodium…

Pourquoi prévenir et soigner les tendinites avec les médecines naturelles?

Il faut savoir qu’on peut les prévenir, je vous expliquerai cela plus tard, mais pour les soigner le naturel est toujours mieux car les anti-inflammatoires et les analgésiques ont des effets secondaires nocifs sur la santé et notamment sur le système digestif. Au fil du temps ils amènent une porosité de la barrière de l’intestin grêle et font que les molécules indésirables passent dans le sang et cela entraînent de très nombreuses pathologies.

Voyons ce que l’on peut faire si l’on est sujet aux tendinites :

Alimentation :

Il faut revoir son alimentation, car les tendinites touchent les personnes en terrain acide, c’est à dire qu’il faut consommer des aliments alcalinisants : légumes verts, pomme de terre, jus de légumes, soupe et limiter les aliments acidifiants, comme la viande rouge que l’on ne devrait pas consommer plus d’une fois par semaine ; ce qui n’empêche pas de prendre chaque jour, matin ou midi, un peu de viande blanche, des oeufs ou du poisson. Il faut un équilibre dans l’assiette entre aliments acidifiants et alcalinisants, et si malgré l’alimentation, on a tendance à avoir un terrain acide, il faut prendre des compléments alimentaires pour désacidifier.

Il faut limiter et dans certains cas même supprimer les laitages,en tout cas ceux issus du lait de vache, car les protéines du lait se digèrent mal et sont très inflammatoires ; c’est la première chose à faire dans toutes les inflammations. Un peu de fromage de chèvre et de brebis peut être consommé de temps en temps.

Boisson :

Il faut boire de l’eau de source pendant l’effort et après l’effort, l’hydratation est très importante pour la bonne santé des tendons et elle permet de drainer l’acide lactique. De toutes façons, il faut faire des efforts de façon progressive, car des efforts trop brutaux génèrent de l’acide lactique. Et il faut aussi bien respirer pendant l’effort.

Equilibre Oméga 3 – Oméga 6 :

On a tendance à consommer trop d’oméga 6 qui sont des acides gras pro-inflammatoire, présents dans tous les produits de la grande distribution : plats préparés, biscuits… sont bourrés d’oméga 6. Il faut donc privilégier les oméga 3 que l’on trouve dans l’huile de colza, dans les poissons gras et dans les noix, car ils ont une action anti-inflammatoire.

Silice et tendons :

Faire des cures de silice est très bon pour les tendons, c’est un élément indispensable aux tissus de soutien comme les tendons et les cartilages. Elle entre aussi dans la composition de l’élastine et du collagène qui est un des principaux constituants des tendons. On en trouve dans l’ortie, la prêle, on peut en trouver sous forme liquide ou en gélule, mais la forme liquide est la plus bio-disponible.

Gémmothérapie et tendinite :

Le bourgeon de Séquoia est aussi intéressant car il a une action bénéfique sur les tendons.

Huiles essentielles et tendinite :

En cas de tendinite, on peut se masser avec des Huiles essentielles et un peu d’huile végétale d’arnica ; par exemple : He de gaulthérie + He d’ eucalyptus citronus + He de genévrier :

10 gouttes de chaque dans 15 ml d’huile végétale d’arnica.

Argile verte et tendinite :

On peut aussi le soir mettre de l’argile verte Argiletz en cataplasme pendant 2 heures sur la partie douloureuse. On utilise toujours une cuillère en bois pour former la pâte d’argile, car le plus économique est de l’acheter en poudre.

Aloe vera et tendons :

L’aloe vera peut être appliquée aussi sur la zone douloureuse, mais on peut compléter par une prise orale d’un aloe vera de très bonne qualité. Son action est très anti-inflammatoire.

Soins en cabinet :

J’obtiens aussi de bons résultats en massant aux ventouses les zones douloureuses, et par la pose de ventouses sur les zones concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *